Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bande de filles

Publié le par F.H

Bande de filles

Bandes de filles de Céline Sciamma avec Karidja Touré, Assa Sylla, Mariétou Touré...
Sortie le 22 octobre 2014

NOTE : 8/10

Après les très remarqués Naissance des pieuvres et Tomboy, Céline Sciamma revient avec Bande de filles, un troisième long-métrage très attendu. L'histoire est celle de Marieme, 16 ans, qui va se lier d'amitié avec trois autres jeunes filles et voir son quotidien bouleversé.

La scène d'ouverture du film se passe sur un terrain de football américain. Ce sont des filles qui jouent et qui n'ont pas l'air d'avoir peur des coups. Le tout est rythmé par le morceau Dark Allies de Light Asylum qui nous fait tout de suite entrer dans le film. Les joueuses enlèvent leur tenue et c'est le retour chez elles, dans leur banlieue où elles paraissent un peu moins à l'aise.

Marieme est une de ces filles. Elle semble plutôt timide. Elle est abordée dans la cour de son lycée par trois filles au caractère bien trempé, Lady, Adiatou et Fily qui l'invite à se joindre à elle. Au départ réticente, Marieme finit par accepter leur proposition. Elles vont se balader à Paris et cela marque le début de leur amitié. Les filles ne se quittent plus. Marieme devient Vic (comme Victoire), lâche ses cheveux, change de look et se sent de plus en plus à l'aise. La bande s'amuse et rit aux éclats. Le plus beau moment qu'elles partagent est le karaoké sur la chanson Diamonds de Rihanna. Tout à l'air simple et naturel mais évidemment la vie de ces filles est loin d'être rose. Le frère de Vic est violent, des bagarres entre filles éclatent, les premiers amours sont contrôlés et tout est voué à changer.

Céline Sciamma a fait le pari de représenter des filles noires de banlieue. Elle voulait leur donner une visibilité qu'elles n'ont pas et il faut saluer cette envie. Elle ne peut pas éviter les clichés : les filles de banlieue qui parlent fort, qui se battent, qui vont à Châtelet quand elles vont à Paris... Mais Sciamma montre une certaine réalité et le fait d'une manière très bienveillante. Elle aime ces filles et ça se voit. Elle reprend des thématiques qui lui sont chères notamment la découverte du désir, le passage à l'âge adulte et elle le fait encore une fois d'une très belle manière. En les transposant dans un milieu marginalisé, elle apporte un nouveau regard sur ces questionnements. On rit à de nombreuses reprises, on est ému et transporté par une superbe bande son que l'on doit au DJ Para One, qui a déjà collaboré avec Sciamma pour Naissance des Pieuvres. La réalisation fait parfois penser à un clip. Il s'agit de capturer des moments de vie, de les assembler et de les rythmer. Pour en faire ce diamant qu'est Bande de filles.

Bande de filles

Commenter cet article

isa 16/12/2014 11:21

Merci pour cet avis.
Je t'invite à venir partager sur mon site http://www.enjoydude.com ta meilleure photo insolite et rigolote, ça me ferait plaisir !
Isa de Bordeaux