Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Solitude partagée

Publié le par F.H

Solitude partagée

Lost In translation de Sofia Coppola avec Scarlett Johansson, Bill Murray. Sortie le 7 janvier 2004.

NOTE : 10/10

Et voilà mon deuxième film 10/10. Un film parfait, une merveille : Lost In Translation, le meilleur Sofia Coppola sans aucun hésitation. J'ai découvert ce film un soir sur arte et bizarrement je n'ai pas été gênée par la V.F (alors que le doublage est vraiment horrible, ce dont je me suis rendue compte plus tard, donc VIVE LA VO pour toujours). J'ai facilement été transportée dans ce Japon mélancolique. J'ai partagé l'ennui, la solitude et le décalage ressentis par Charlotte (Scarlett Johansson) et Bob (Bill Murray). Ces deux-là étaient faits pour se rencontrer. Ils sont perdus, ne s'habituent pas à leur nouvel environnement. Elle, délaissée par son mari photographe. Lui, ici pour tourner une pub pour du Whisky (Suntory Time!) alors que les relations avec sa femme sont tendues. La différence d'âge entre Charlotte et Bob apporte tout son charme à leur relation. Celle-ci évolue avec tendresse pour se finir de la plus belle (bien qu'un peu triste) des manières.

Le casting est un sans-faute. Bill Murray est fidèle à sa manière de jouer et il excelle dans ce rôle d'acteur paumé et déphasé. Et puis il y a Scarlett. Ce film m'a fait totalement tomber amoureuse d'elle. Je trouve que c'est à ce jour son meilleur rôle. Belle, douce et toujours juste. Son duo avec Bill Murray fonctionne parfaitement.

Le film est drôle, émouvant, poétique. Mon gros coup de coeur est la scène où Charlotte se balade dans des jardins sur la magnifique musique "Alone in Kyoto" du groupe français Air. Les images sont très belles et la lenteur de l'action nous permet de les admirer. Il n'y a pas de précipitation ni de scènes superflues. Tout a un intérêt. Il y a un équilibre entre des scènes lentes de contemplation, de discussion et des scènes plus énergiques (le karaoké, l'interview télévisé..). Pour ma part, je ne me suis jamais ennuyée. J'ai adoré passer plus d'une heure trente en compagnie de ces deux personnages si attachants. J'aurais voulu ne pas les quitter.

Si vous n'arrivez pas à dormir, partagez votre insomnie avec Charlotte et Bob, vous ne le regretterez pas!

Solitude partagée

Commenter cet article